lundi 26 décembre 2011

Le tournant numérique de l'esthétique

de Nicolas Thély,  Professeur des universités en Art, esthétique et humanités numériques Université Rennes 2  (Editions Publie-Net)


Montage à partir d'une copie d'écran...
« Depuis 1998, écrit Nicolas Thély, j’enquête dans le champ des pratiques artistiques et culturelles travaillées par l’Internet et les technologies numériques »
D'où une question subsidiaire récurrente : comment ces technologies mises à disposition permettent-elles le développement de productions « amateures », leur diffusion, en faisant ainsi de nouvelles médiations (1) sinon références culturelles ?



 
Au lendemain de la projection d'un dessin animé
   mettant en scène des animaux composites...
   (bic sur sopalin, La Déesse des DS, 9 ans)
  
Les beaux voeux d'A. et G.Chave...

Hiver, montage sous Photoshop Elements...

Dans son rapport au monde contemporain, nous dit-il, " l’esthétique aide à penser l’actuel en ayant la possibilité de se projeter dans l’avenir, de concevoir des situations et d’ouvrir ainsi des possibles... " (2)

"Finalement la question : comment faire science à l’époque du numérique ? m’a conduit vers une autre communauté de pratique, plus généreuse et engagée, celles des humanités numériques. Les humanités numériques permettent d’assumer le tournant numérique des arts et de l’esthétique sans tomber dans les écueils des discours technophiles et technophobes.

Elles affichent une exigence qui coïncident avec mes engagements scientifiques : accompagner et penser la création artistique contemporaine et les pratiques culturelles tout en s’affranchissant des déterminismes économiques et idéologiques dont la technologie n’est que trop souvent le symptôme."

Le problème posé des pages d'analyses, étayées par des exemples précis.
Analyses des évolutions, de pratiques émergentes, pratiques de masse... des effets d’Internet ...
Question de la transmission... (3)
Nouvelle culture, entretien d’illusions ? (4)
Retour en force de l’amateur... (5)                     amateur/armateur ?

"Artialisation" ou effets de l’art sur la perception du réel - des exemples riches...

Les constats des liens et ruptures entre
ESTHÉTIQUE, ART CONTEMPORAIN ET NUMÉRIQUE,
MANIÈRE DE FAIRE, MONDE DE L’ART ET ENGAGEMENT,
avec trois exemples développés...

« En ce sens l'art véritable est resté d'avant-garde, comme une sorte de laboratoire du capitalisme avancé. »

De nombreuses analyses - très intéressantes qui demandent lecture et relecture d’un texte à télécharger .
Une question qui nous intéresse particulièrement, celle de la transmission (6) : conservation de protocoles plutôt que d’événements ...  Voilà qui éclaire mieux la démarche d'Alexis Chazard dans le projet "Du recueil de mémoire à l'écriture transmedia", ou celle des dispositifs inter-génération et de l’imaginaire. Le lien, aussi, entre expérience vécue et enregistrement, ce que nous avons assimilé à de la "patrimonialisation", entre art et pratiques amateures...

Mise en forme ou la forme qui fait sens - à inventer (7)
Et l'évocation de l'exposition vue et revue en 2009 - Nam Goldin et ses amis - en Arles...

Les rapports à l’image...

Un livre qui tombe à pic. Un livre à lire et relire.
A lire et/ou télécharger sur le site de Publie-Net.
Un livre d'une extrême richesse...



NB. Nicolas Thély : « Le tournant numérique de l’esthétique » http://www.publie.net/
ISBN 978-2-8145-0558-2 
collection Art, Pensée & Cie dirigée par Sébastien Rongier
image de couverture : Serge Comte, Fanette, gommettes autocollantes,
2006.
© Nicolas Thély & publie.net – tous droits réservés
première mise en ligne le 5 décembre 2011

NB. La Bibliothèque de Saint-Apollinaire-de-Rias étant abonnée à Publie-Net, possibilité d'y lire et télécharger le livre et d'en discuter - de préférence à la lumière de l'analyse de pratiques précises observées.

Notes
-----------------------------
1. « médiations », un concept que nous introduisons au sens des « médiations symboliques » de Vygotski, constitutives de la personnalité... On pourrait prendre l’exemple des « avatars ». Cet avatar fabriqué -non artistique mais construit - et qui vous ressemble, double que vous pilotez par vos gestes et sauts - sans risques aucun...
Avatar et identité, avatar et coordination sinon orchestration de ses propres rôles, avatar et exploration sans prise de risques, avatars et apprentissage  de la vie (mais laquelle suivant les jeux ? ) comme dans logiciels de simulation pour apprendre à conduire, piloter, à opérer (maîtriser la micro chirurgie) ? ...
2. cf ce qu’a posteriori, on a appelé le côté "prémonitoire " de l’expressionisme notamment... cf le jeune Brecht et « Dans la jungle des villes »
3. Est-ce inéluctable ? Ne voit-on pas parents et mêmes grands-parents, de plus en plus nombreux, participer avec leurs enfants à la découverte des nouveaux « jeux » ?
4. Ne pourrait-on penser qu’en intégrant à leurs jeux des démarches auto-socio- constructivistes qui étaient celles que préconisaient il y a quelques décennies les mouvements d’Education Nouvelle (cf le GFEN – Groupe français d’Education Nouvelle), les constructeurs concernés visent aussi à former un public fidélisable et réactif ?
5. Que la visibilité de ces pratiques aient pris plus d’importance que celles de démarches artistiques, sûrement... Les comptes Facebook d’ados sont sans doute plus lus sur ce plateau que le blog de J-P.Dubost ; mais ce dernier –ou son semblable- était-il plus lu avant la diffusion de Facebook ? Le peu de lecteurs de poésie a toujours été souligné...
6. Une démarche qui intéresse particulièrement notre projet « Du recueil de mémoire à l’écriture transmedia »...
7. Une problématique qui éclaire le travail engagé avec Alexis Chazard et son insistance sur la mise en forme - protocoles de recueil et restitution ?  cf Devautour

NB. cf  aussi Gilles Rouffineau, « Entre jeu et récit, les conditions de l’expérience esthétique dans les éditions numériques off-line ». Thèse sous la direction d’Anne-Marie Duguet en Arts et sciences de l’art soutenue à la Sorbonne en décembre 2006 (Jury : Jean-Louis Boissier, Anne-Marie Duguet et Timothy Murray).


    

  

4 commentaires: